Ateliers

Dessins des enfants après avoir vu La lune à Saint Maur Les Fossés (94) décembre 2016

La compagnie Mon Grand l’Ombre propose trois types d’ateliers. Ils s’articulent autour de la musique, des bruitages ou de l’animation à la manière dont nous la pratiquons, entre l’animation de figurines de papiers découpées et le « stop-motion ».
Les ateliers sont de véritables espaces de recherche où s’élaborent une pensée créatrice, un spectacle, un film, une musique, tout en créant un espace où l’imagination et la liberté des enfants peuvent s’épanouir.

Tourner un film d’animation en papier découpé

En reprenant la technique du film “Elle est où la lune ?”, nous donnerons vie (mouvements et sons) à des marionnettes de papier afin d’en faire une séquence de film d’animation.

Regardez « Comme un oiseau », court-métrage réalisé par la classe de Nicolas Becchio à l’école Jean Perrin de Grigny - juin 2015:

Atelier bruitages autour de Tamao

D’abord, on ferme les yeux.
L’intervenante nous fait entendre des sons, grâce à un micro et un amplificateur : On écoute des matières, des textures. Des éléments naturels, paille, branches d’arbre, eau, sable. Des sons plus abstraits, des grincements, des frottements, des couinements. On s’amuse avec les mots qu’ils inspirent. Avec les images qu’ils font venir en nous.
Puis on ouvre la valise à malice et on découvre les objets qui ont servi à faire les sons : Des chaussures, des radiographies, des jouets, de la terre, des graviers, sa propre voix... Les enfants passent ensuite derrière le micro et font écouter aux autres les sons qu’ils ont choisis. Les autres devinent, réagissent, rient ou se taisent.
Ces univers sonores nous emmènent vers les images.
L’intervenante leur demandera de fermer les yeux à nouveau. Elle jouera une suite de sons. Chacun se racontera son histoire et des images naîtront.
Les enfants dessineront d’après ce qu’ils ont entendus.

Atelier éveil musical

Accompagnés des instruments et guidés par l'intervenante, les enfants commencent à chanter les poèmes du film qu’ils viennent de voir. La mélodie des mots s’installe, on tape des mains le rythme; lorsque les enfants sont à l'aise, ils peuvent venir chanter seul, à deux ou à trois autour de Leïla ou de Sophie, avec des instruments, petites percussions, hangdrum, sanza, mini vibraphone....

Les enfants, animateurs et pédagogues seront «également invités à l'échange et à la discussion autour de la thématique "Les poèmes en musique ».